Mon chat a des selles molles malodorantes : au secours !

556 vues 0 commentaire
9 minutes de lecture
Selles molles malodorante chez le chat Selles molles malodorante chez le chat

Votre chat a des selles molles et malodorantes depuis quelque temps et, à chaque fois que vous changez sa litière, vous vous demandez d’où vient ce souci ? Vous êtes au bon endroit pour trouver la réponse à cette question. 

Dans cet article, prenez le temps de découvrir l’origine de ces diarrhées et selles molles à l’odeur dérangeante, et trouvez le traitement naturel pour aider votre chat à retrouver un transit intestinal normal.

Pour tout savoir sur les différentes origines de la diarrhée chez le chat, ainsi que les divers traitements disponibles, n’hésitez pas à consulter notre dossier “Diarrhée du chat : quelles causes et comment la soigner ?”

D’où vient ce souci de selles molles malodorantes chez le chat ?

Pour bien comprendre d’où viennent les selles molles malodorantes de votre chat, et bien traiter son souci, il s’agit tout d’abord d’observer précisément leurs cases potentielles. Vous allez voir que, la plupart du temps, tout se joue dans sa gamelle !

Note importante : Le saviez-vous ? Malgré des millénaires passés aux côtés des humains, les chats sont des carnivores par nature. En témoignent leurs intestins, trois fois plus courts que ceux de l’homme, lisses et sans haustration1. Il s’agit d’un point crucial à retenir pour comprendre l’origine des selles molles de votre compagnon !

Les légumes, légumineuses, tubercules et/ou fruits

C’est un fait : votre chat étant un carnivore, il peine grandement à digérer les légumes, les légumineuses, les tubercules et les fruits. Pire encore : lorsqu’il ingère ces ingrédients, même en petite quantité, il subit de fortes irritations intestinales.

Et les conséquences de ces irritations ne tardent alors pas à arriver : votre chat a des selles molles malodorantes, voire des diarrhées, dont l’odeur caractéristique provient de la mauvaise digestion des protéines. Mais il peut également subir des vomissements de bile, des dermatites, des pancréatites aiguës, ou encore des troubles hépatiques. 

Et malheureusement, ces ingrédients inadaptés sont inclus dans bon nombre de pâtées et croquettes pour chat sur le marché aujourd’hui. On y trouve majoritairement des pommes de terre, des patates douces, des lentilles, des pois, des pois chiches, des petits pois, des tomates, des courgettes… et chacun de ces ingrédients devient alors la cause de selles à la consistance anormale. 

D’ailleurs, sachez que le Centre Antipoison Animal de l’École Nationale Vétérinaire classe depuis plusieurs années déjà comme “toxiques” la pomme de terre2, le raisin3, l’ail et l’oignon4. Raison de plus pour rester vigilant vis-à-vis de ces ingrédients, dont les ravages sur la santé de nos compagnons se voient sur le terrain un peu plus chaque jour.

Les protéines et graisses animales de qualité discutable

Si votre chat est carnivore, c’est qu’il tire sa source principale de vitalité des protéines et graisses animales. Seulement, ce que l’on oublie souvent, c’est de mentionner combien la qualité de ces protéines et graisses animales est cruciale pour la santé digestive du chat ! 

En effet, les protéines et graisses animales de qualité médiocre agissent sur le tube digestif du chat de la même manière que les légumes : elles entraînent une irritation intestinale, qui provoque elle-même ces selles molles malodorantes, ou encore des vomissements, troubles du foie, soucis dermatologiques ou encore pancréatites. 

Même si vous souhaitez le meilleur pour votre compagnon, il peut sembler complexe de repérer, dans la jungle de la PetFood, quels types de protéines animales ne conviennent pas aux besoins de votre chat. 

Voici les types de protéines animales que l’on trouve majoritairement à l’origine de ces selles molles et malodorantes du chat :

  •  Les sous-produits animaux5 6. Sous cette appellation, une triste réalité se cache : les sous-produits animaux sont en fait constitués des déchets de notre industrie agroalimentaire humaine. Ils rassemblent ainsi des têtes, des carcasses, des cuirs, des cous, des pattes, des becs, des plumes, et d’autres bas-morceaux que nous, humains, ne consommons pas. Inutile de vous expliquer leur caractère hautement irritant pour le système digestif de votre chat…
  • Les protéines animales issues de pays aux législations peu fermes. Malheureusement, bon nombre de pays n’ont pas de lois pour réguler la qualité des protéines animales dans la nourriture pour chat et pour chien. C’est par exemple que dans les pays d’Amérique du Nord, il est légal (et très fréquent) que les fabricants intègrent des viandes avariées recyclées à la Javel7 à leurs produits. Les mêmes législations autorisent aussi l’utilisation de viandes reconstituées à partir d’une mixture de farines animales (à l’origine souvent inconnue), de graisses, de minéraux, et de surtout beaucoup d’eau ; ces viandes se disent alors “fraîches” sur les packagings. D’ailleurs, les consommateurs français ne sont pas à l’abri de ces dérives : la DGCCRF a signalé que bon nombre de fabricants y abusent de l’appellation “viande fraîche” sur leurs produits8.

Attention ! La couleur des selles de votre chat est noire, et l’odeur qui s’en dégage est vraiment pestilentielle ? Si ce cas est rare, il constitue cependant une urgence vétérinaire. En effet, cette couleur et cette odeur sont liées à ce que l’on appelle un melæna (ou méléna), soit la présence de sang digéré qui se retrouve dans les excréments du chat. Ces symptômes peuvent être liés à des lésions du système digestif haut de l’animal (l’œsophage ou l’estomac), comme un ulcère à l’estomac, une gastrite avancée, ou une varice à l’œsophage. Si c’est le cas pour votre compagnon, consultez votre vétérinaire sans plus tarder !

Vous connaissez désormais ce qui cause les selles molles malodorantes de votre chat. Il s’agit désormais de réussir à trouver un traitement naturel contre les diarrhées et selles molles du chat, qui puisse définitivement mettre fin à ses soucis intestinaux.

Le chat aux selles molles malodorantes présente généralement un souci au niveau intestinal

Comment aider votre compagnon à retrouver un transit intestinal normal ?

Bonne nouvelle : si la cause des selles molles malodorantes du chat se trouve généralement dans sa gamelle, la solution s’y trouve également ! Au fil des années passées aux côtés des animaux, dans notre élevage des Joyeuses Gambades, nous avons pu trouver un remède efficace contre la diarrhée, 100 % naturel. 

Suivez donc les 3 étapes suivantes : la santé intestinale (et globale !) de votre chat vous en remerciera.

La suppression de l’origine de ses selles malodorantes

Vous vous en doutez bien : dans un premier temps, il est urgent de supprimer de la gamelle de votre compagnon toutes les sources inflammatoires pour son système digestif, qui causent les selles molles malodorantes du chat. 

Prenez donc soin de vous débarrasser de toute nourriture contenant : 

  • Des légumes, fruits, tubercules ou légumineuses
  • Des protéines animales inadaptées ou de qualité médiocre

Cette première étape permet de limiter l’inflammation.

Un jeûne de 24h

Puis il s’agit de mettre votre chat à la diète totale pendant 24 heures. Rassurez-vous : loin de mettre sa santé en péril, ce jeûne aide son organisme à se focaliser sur l’élimination des éléments toxiques pour son système digestif, et à calmer l’inflammation intestinale. 

Prenez seulement soin de lui laisser à disposition une gamelle d’eau fraîche, pour lui éviter la déshydratation.

Note : Votre chat vomit en même temps qu’il a la diarrhée ? Dans ce cas précis, il est possible qu’il souffre d’une gastro-entérite, due à un élément contaminé dans sa gamelle ou dans l’eau. Si c’est le cas de votre chat, nous vous invitons à consulter l’article “Diarrhée et vomissement du chat : que signifient ces symptômes ?”. Vous y découvrirez que, en cas de gastro, il vous faut fournir à votre chat de l’eau de source en bouteille le temps que sa maladie soit résolue.

Une alimentation adaptée à ses Besoins Biologiques et Naturels

Dernière étape, et non des moindres, pour dire adieu aux selles molles malodorantes du chat : le fait de lui trouver une alimentation adaptée à ses besoins originels. C’est en effet ce qui provoque les soucis intestinaux de votre animal : le fait que les aliments qu’il consomme ne soient pas adaptés à sa nature première. 

Dans nos discussions avec les amoureux des chats et des chiens, on nous explique souvent qu’il est très compliqué de trouver un aliment adapté aux Besoins Biologiques et Naturels de nos animaux domestiques. Ce qui est surtout compliqué, c’est bien sûr de connaître ces besoins. 

Pour vous aider dans la quête de cet aliment réellement adapté à votre chat, voici les 5 critères de qualité alimentaire que vous devez suivre à la lettre. L’aliment que vous sélectionnez à votre chat doit…

  1. Ne comporter aucun légume, tubercule, légumineuse ou fruit. Vous l’avez vu : ces ingrédients sont les premiers responsables des diarrhées et selles molles du chat, et doivent être supprimés de leur gamelle au plus vite. 
  2. Contenir des protéines et graisses animales provenant d’abattoirs agréés à la consommation humaine, et provenant de pays aux législations fermes. Là encore, il en va de la santé de votre cher matou ! 
  3. Avoir un taux de glucides maximal de 33 % (soit ⅓ de la composition de l’aliment). Si ce critère n’est pas en rapport direct avec les soucis de selles molles de votre chat, il peut influer la santé globale de votre compagnon. En effet, les glucides issus des céréales (comme le maïs ou le riz) sont digestibles à 99 % par les chats et les chiens9 10… mais, à haute dose, ils peuvent provoquer des soucis de diabète, d’infections urinaires chroniques11, ou d’obésité. Prenez donc soin de respecter cette limite maximale de 33 % de taux de glucides. 
  4. Être cuit à basse température. Si la composition de l’aliment est cruciale à surveiller, son mode de cuisson l’est tout autant ! En effet, cuits à haute température, certains ingrédients libèrent dans la croquette ou la pâtée pour chat deux types d’éléments nocifs pour la santé du chat : des acrylamides12 (cancérigènes), et des Advanced Glycated End products13 (AGE, toxiques pour ses reins). Évitez-lui des soucis de santé supplémentaires, optez pour une cuisson basse température, respectueuse de l’intégrité nutritionnelle des bons ingrédients de base. 
  5. Être testé en laboratoire contre les mycotoxines, métaux lourds et OGM. Vous le savez peut-être : consommés à haute dose, ces éléments apportent leur lot de soucis de santé à moyen et long terme. Par exemple, il est prouvé que les métaux lourds ont une influence significative sur la santé dermatologique de nos compagnons. Or, il a été prouvé que la nourriture animale en était parfois truffée ! C’est ce qu’ont prouvé deux études, lorsqu’elles ont trouvé que 24 % des aliments étudiés contenaient des concentrations totales en Arsenic dépassant la limite légale édictée par la directive 2002/32 /CE14 15. Ainsi, pour préserver votre chat de cet écueil, vous n’avez d’autre solution que de vous tourner vers des fabricants ayant pris la peine de faire tester leurs produits, et de vous en divulguer les résultats en toute transparence.

En respectant ces 5 critères de qualité alimentaire, vous aidez votre compagnon à retrouver sa santé intestinale, mais aussi à préserver sa santé tout au long de sa vie !

CROQ’ la Vie : des croquettes pour chat strictement adaptées à ses besoins originels

Depuis que nous proposons aux amoureux des chats et des chiens nos croquettes CROQ’ la Vie, ils sont nombreux à nous signaler une disparition totale des selles molles malodorantes, et d’autres soucis de santé très fréquents. 

Il n’y aucun secret à cette réussite ! Les croquettes CROQ’ la Vie sont conçues à partir des plus stricts critères de qualité alimentaire : 

  1. Zéro légume, tubercule, légumineuse ou fruit
  2. 70 % d’ingrédients d’origine animale, provenant d’abattoirs agréés à la consommation humaine
  3. 21 % de glucides uniquement
  4. Une cuisson basse température
  5. Des tests en laboratoires indépendants, dont vous pouvez consulter les résultats sur notre site Internet

Choisir CROQ’ la Vie, c’est offrir à votre compagnon la qualité que sa nature lui réclame, pour préserver sa santé tout au long de sa vie.

Une question sur les selles molles malodorantes de votre chat, ou sur son alimentation ? Nous sommes ravis de vous répondre, avec des conseils de bon sens, via les commentaires ci-dessous ou par email : n’hésitez pas !

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] Mammalogy – Adaptation, Diversity, Ecology, de A.George Feldhamer Lee C. Drickamer Stephen H. Vessey Joseph F. Merritt Carey Krajewski – edition Johns Hopkins University Press (4ème édition) – 27 mars 2015
  2. [] Toxicité digestive et nerveuse de la Pomme de terre – Centre antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  3. [] Le raisin : enregistré au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” :  https://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html
  4. [] L’ail et l’oignon : enregistrés au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” :  https://www.centre-antipoison-animal.com/oignon.html
  5. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  6. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  7. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/tafta-ttip-la-viande-a-la-javel-s-approche-de-nos-assiettes/
  8. [] Mentions d’étiquetage sur les aliments pour chiens et chats – Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/mentions-detiquetage-sur-aliments-pour-chiens-et-chats
  9. [] Carciofi, A. C., Takakura, F. S., De‐Oliveira, L. D., Teshima, E., Jeremias, J. T., Brunetto, M. A., & Prada, F. (2008). Effects of six carbohydrate sources on dog diet digestibility and post‐prandial glucose and insulin response. Journal of Animal Physiology and Animal Nutrition, 92(3), 326-336. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18477314
  10. [] De-Oliveira, L. D., Carciofi, A. C., Oliveira, M. C. C., Vasconcellos, R. S., Bazolli, R. S., Pereira, G. T., & Prada, F. (2008). Effects of six carbohydrate sources on diet digestibility and postprandial glucose and insulin responses in cats. Journal of Animal Science, 86(9), 2237-2246. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18469063
  11. [] Faculté de Médecine Vétérinaire de Montréal – Service diagnostic – Urology : https://www.medvet.umontreal.ca/servicediagnostic/materiel_pedagogique/urologie/uro_chimie.html
  12. [] FRC (Fédéraction Romande des Consommateurs) – Croquettes pour chat : la gamelle qui rend malade : https://www.frc.ch/croquettes-pour-chat-la-gamelle-qui-rend-malade/
  13. [] Bohlender JM (Klinik für Innere Medizin III, Universitätsklinik Jena, Erlanger Allee 101, Jena, Germany), Franke S, Stein G, Wolf G : Advanced glycation end products and the kidney – Am J Physiol Renal Physiol. 2005 Oct;289(4):F645-59 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16159899
  14. [] Squadrone S , Brizio P , Simone G , Benedetto A , Monaco G , Abete MC – “Presence of arsenic in pet food : a real hazard ?” (Présence d’arsenic dans les aliments pour animaux de compagnie : un danger réel ?) – Vet Ital. 29 décembre 2017; 53 (4) : 303-307. doi : 10.12834 / VetIt.530.2538.2. : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29307124 (Version entière au format PDF : http://www.izs.it/vet_italiana/2017/53_4/VetIt_530_2538_2.pdf
  15. [] M. Davies , R. Alborough , L. Jones , C. Davis , C. Williams , et DS Gardner, (2017) : Mineral analysis of complete dog and cat foods in the UK and compliance with European guidelines “Analyse minérale d’aliments complets pour chiens et chats au Royaume-Uni et conformité aux directives européennes.” : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5719410/#CR5

Partagez cet article

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

QUI EST À L’ORIGINE DU BLOG CROQ LA VIE ?

Davy Ros

Davy Ros :

Ostéopathe D.F.O. et Hygiéniste, spécialisé en nutrition animale à l’élevage Joyeuses Gambades.

NOS ALIMENTS ET NOTRE BOUTIQUE SANTÉ

La boutique